Comment j’ai économisé plus de 24.000€ en devenant écolo ?

L'écologie est souvent perçue comme une source de dépenses. En réalité c'est aussi une belle opportunité pour faire des économies dans son quotidien.



Nous sommes sollicités par l’Etat et les entreprises vers la transition écologique. Cette sollicitation est le plus souvent abordée sous l’angle de la réduction de la consommation énergétique de nos équipements. Ainsi pour devenir écolo, il faut s’équiper avec de nouveaux biens dont l’usage est moins polluant (peut-être un peu caricatural me direz-vous, mais il y a une belle part de vrai, n’est-ce pas ?). Par exemple, nous sommes incités à renouveler notre parc automobile thermique par l’électrique au motif que ces nouvelles voitures auraient de supers pouvoirs écologiques. Écologiquement parlant, mettre au rebut un produit qui marche au profit d’un nouveau produit dont la consommation énergétique est plus faible est largement discutable. Nous sous-estimons souvent les dépenses énergétiques nécessaires à la production de nos biens (aussi appelée énergie grise) rendant l’acte d’achat d’un nouveau bien moins pertinent sous l’angle de l’écologie. L’objet de cet article est de montrer humblement qu’adopter une consommation éco-responsable n’est pas qu’une histoire de dépenses mais au contraire, qu’on peut réaliser de sacrées économies sans compromettre son confort et en préservant notre planète.

Personnellement, ma transition écologique m’a fait économiser plus de 24.000 € ! Avec simplicité et transparence, je partage avec vous ma recette. J’ai bien conscience qu’elle ne s‘applique pas à tout le monde, mais peut être trouverez-vous des pistes d’inspiration là-dedans ! Pour poser le contexte, nous avons avec mon épouse 2 enfants et sommes donc un foyer composé de 4 personnes.

Alimentation : économie de 2000€ par an

32% de nos émissions de CO2 proviennent directement de notre alimentation alors on a trouvé que c’était un bon chantier pour commencer notre transition. Nos idées sont simples, on les a presque toutes piquées à nos grands-parents. 1ère étape, nous avons décidé de s’alimenter au rythme des saisons. Au-delà du plaisir que nous avons eu de découvrir des goûts nouveaux, nous nous sommes rendu compte que consommer des produits de saison coûtaient moins chers ! Résultat sur un an, nous estimons cette économie à 660 euros. 2ème étape, nous avons décidé de privilégier une agriculture locale et le plus souvent bio (le local étant pour nous un critère plus fort). En faisant ce choix nous avons accepté de payer plus chers certains produits mais d’autres sont aussi moins chers. Résultat ce changement nous a coûté près de 600€ de plus. Comme on avait économisé avec les produits de saison un peu plus que cette somme, cela ne nous a pas été douloureux du tout. 3ème étape, nous avons décidé de réduire notre consommation de viande, de desserts lactés et snacks sucrés. Nous ne consommons ainsi de la viande ou poisson qu’à un repas par jour et faisons une fois par semaine une journée sans viande ni poisson. Magie, les protéines animales coûtent en moyenne 5-6 fois plus chers au kilo que nos fruits et légumes… Nous en avons profité pour acheter de la viande de meilleure qualité (locale et souvent bio). Tout en mangeant mieux, ce changement d’habitude alimentaire (moins de viande) nous a permis sur un an d’économiser 1950€ ! Sacré gain de pouvoir d’achat tout en préservant la vie ! 😊

Hygiène : économie de 930 € par an

Un jour, on s’est posé dans notre salle de bain en regardant tous les produits présents. Rien que pour la douche, nous avions un gel douche pour monsieur, un gel douche pour madame ainsi qu’un shampoing et un après-shampoing. Pour les enfants nous avions également des gels douches spéciaux… Ensuite, côté lavabo, nous avions la mousse à raser, les déodorants, le liquide démaquillant, des cotons, des crèmes (pour bébé, pour mains, pour corps, pour après rasage…). Une vraie ménagerie ! Evidemment, le tout dans des beaux packaging plastiques. J’appelle ma grand-mère et lui demande comment elle faisait avant que tout cela n’existe. Elle me répond : « on utilisait des gants de toilettes et du savon de Marseille ». Dingue mais je n’avais pas pensé moi-même que ça puisse être aussi simple. Alors nous nous sommes dotés d’un vrai savon de Marseille de la marque Marius Fabre à 72% d’huile d’olive. Au début, on a trouvé l’odeur désagréable (en fait ça ne sent pas les huiles essentielles mais juste le savon, une odeur qu’on ne connait plus beaucoup), mais on l’oublie vite. Très rapidement, à l’usage, notre peau était naturellement douce et hydratée. Les crèmes que nous mettions pour nos peaux desséchées n’avaient plus leur utilité. Personnellement j’ai même testé de me laver les cheveux avec et les résultats sont supers ! Bref, l’adoption du savon de Marseille nous a permis d’éliminer les gels douches, shampoing et crèmes hydratantes. J’ai décidé ensuite de ne plus mettre de déodorant et de me passer de mousse à raser (savon de Marseille !!). Mis bout à bout, tous ces changements nous ont permis sur un an d’économiser 550 € en produits d’hygiène ! 2ème étape, j’ai revu mes habitudes de toilettes en étant vigilant à ma consommation d’eau. Nous avons par ailleurs installé des économiseurs d’eau sur nos mitigeurs. Ces deux efforts nous ont permis à 4 d’économiser sur 1 an 109 m3 d’eau représentant 380 € d’économie ! Personnellement, ces changements n’ont rien entravé à mon confort. Au contraire, ça facilite grandement la préparation de ma trousse de toilette quand je pars en déplacement ! 😊

Loisir – média : économie de 1330 € / an

En plus du sport, nos principaux loisirs du quotidien sont la lecture, le visionnage de films et l’utilisation d’internet. Internet, forcément, utilise beaucoup de data et la data représente une consommation énergétique importante. On dit qu’1 Mo de données transmises représente l’émission de 10 grammes de CO2. Ca paraît pas beaucoup, mais mis bout à bout toute la data que nous utilisons représente des montants significatifs ! Alors comment faire pour réduire notre utilisation de data dans la maison ? Avec mon épouse, nous nous sommes rendu compte que nous n’utilisions plus la télévision. Et, que le débit de notre téléphone 4G nous permettait d’avoir presque la même performance que notre service internet. Alors on a décidé de se passer de télévision (140 € d’économie sur la taxe audiovisuelle) et notre abonnement internet (360 €/an). Comme on ne vit pas non plus à l’âge de pierre, on va toutes les semaines à la médiathèque de notre ville pour emprunter des dvd de films et de séries (économie à l’année de 360€ correspondant à la fin d’abonnement de streaming). Maintenant, cela nous coute 0 ! Comme je vous l’ai dit, nous apprécions lire. On s’est rapidement rendu compte que le volume de livre lus puis inutilisés finissait par remplir dangereusement tous nos placards. Alors plutôt que d’acheter nos livres, nous les empruntons à la bibliothèque (470 € d’économie par an…). Sans remettre en cause nos loisirs, mais en profitant différemment nous réalisons des économies de près de 1330€ par an ! Et je vous assure, on s’amuse tout pareil ! C’est pas la classe ça ? 😊

Mobilité : économie de 19.600€

Jusqu’à présent, nous avions deux voitures et nous réalisions nos déplacements du quotidien en voiture. Réalisant l’un et l’autre que nos deux travails respectifs étaient situés à moins de 10 kilomètres de la maison, nous nous sommes rapidement dit que conserver 2 voitures était un peu superflu. Nous avons revendu une de nos voitures et avons empoché la somme rondelette de 15.000€. Une voiture en moins c’est aussi des charges en moins (assurance, entretien, essence) ! Au total, on a économisé 3400 € de charges sur un an après avoir vendu notre voiture. Parallèlement à cela, mon épouse a décidé d’aller au travail en transport en commun (5 min de plus qu’en voiture) et je me suis équipé d’une trottinette pour me déplacer dans Lyon. Résultat, nous ne faisons plus qu’un plein d’essence par mois avec notre voiture restante (contre 3 auparavant). Ca nous fait économiser en net des transports en commun 1.200€ par an.

Last but not least, nous avons équipé notre appartement d’éclairage à led nous permettant d’économiser également 390 € par an.

Chacun de ces gestes ont des conséquences directes et positives sur notre environnement. Sans rien compromettre à notre confort de vie, nous avons, en adoptant certains gestes éco-responsables, réalisé une économie totale de près de 24.250 € sur une année.

Je vous vois venir, vous vous dites qu’avec tout cet argent on est parti faire le tour du monde ! Désolé de vous décevoir mais non. On en a profité pour rénover nos fenêtres qui étaient en simple vitrage (-15.000€). Le reste est parti dans Tizy. Snif, Snif, Snif… Non je plaisante. Il n’y a rien de triste au contraire ! Adopter ces petits gestes du quotidien nous ont permis de financer des projets perso et pro ! Elle est pas belle la vie ?

En élargissant un tout petit peu mon propos. Si nous adoptions tous ces gestes qui nous font faire des économies et que nous acceptions de contribuer par foyer à hauteur de 2.000 € (10% des économies réalisées) à un fond destiné à la transition écologique. Nous pourrions à l’échelle de la France entière collecter près de 40 milliards d’euros ce qui ferait plus que doubler le budget du ministère de la transition écologique. Nous pourrions investir ces fonds dans des projets entrepreneuriaux ou associatifs ! Notre transition n’en serait que plus accélérée !

Merci de vos partages et lectures.

En attendant, n’oubliez pas, consommer durable c’esT’izy !

"Oeuvrons pour une Société qui vit, travaille et consomme dans le respect de la nature."



Tizy S.A.S.

Lyon

FRANCE

tizy-repond-a-tout@tizy.app